GEFERS :: catalogueformations
GEFERS

La relation à l'humain et son questionnement éthique

GEFERS formation

Nos formations

Sensibilisation à l'approche éthique dans le domaine des soins

Durée
2 à 5 jours
Public concerné
pour l'équipe pluridisciplinaireEquipe
pluridisciplinaire
    pour les enseignants et formateursEnseignants
et Formateurs
    pour les directeurs et les cadresDirecteurs
et cadres
    pour l'équipe médicaleEquipes
medical
   
Lieu
INTRA
dans votre établissement ou votre région 
Intervenants
Michel Dupuis - Walter Hesbeen - Raymond Gueibe
Méthode pédagogique :
Apport de connaissances, débat, réflexion à partir des pratiques

Télécharger
Télécharger la fiche

Résumé de la formation

Cette formation permet à tous les participants d'être sensibilisés à différents aspects de l'éthique dans le domaine des soins de santé, de s'approprier ensemble une terminologie commune, de confronter leurs représentations et interrogations et de les mettre en délibération.


Déroulement de la formation

Selon la demande qui nous sera adressée, la formation peut se dérouler en deux à six jours. Quelle que soit la durée choisie, trois temps peuvent être identifiés qui seront, selon la demande et le contexte, plus ou moins privilégié.

Temps 1 – apports de connaissances ou précisions

  • qu'est-ce que l'éthique et quelles en sont les racines philosophiques ?
  • qu'est-ce que la bioéthique et quels en sont les enjeux contemporains et les repères historiques ?
  • comment pouvons-nous distinguer la déontologie, l'éthique, la loi, le droit, la morale, les mœurs, les règlements professionnels et institutionnels,
  • quels sont les grands courants internationaux qui traversent les différentes approches de l'éthique dans le domaine de la santé ? Comment les lois nationales témoignent-elles de ces différents courants ?
  • quel est le cadre juridique national et quelles comparaisons avec d'autres pays européens ?
    • la loi du 22 avril 2005 sur la fin de vie,
    • le décret du 6 février 2006 sur les directives anticipées,
    • le cadre légal définissant le dispositif d'annonce,
  • qu'est-ce que l'éthique clinique et qu'est-ce que l'éthique du quotidien des soins et en quoi une telle éthique concerne-t-elle chacun ?
    • les situations de soin complexe,
    • les aspects éthiques à prendre en compte face à la maladie d'une personne dépendante ? Face à la vieillesse ? Face à la maladie chronique ? Face à la fin de vie ?
  • qu'est-ce que la vigilance éthique et comment se décline-t-elle à tous les échelons d'une structure ? En quoi concerne-t-elle également l'organisation et le management ?

Temps 2 – 1ère partie : apports de connaissances ou précisions (suite)

  • comment les valeurs personnelles plus ou moins conscientes orientent-elles la pratique professionnelle de chacun ?
  • qu'est-ce qu'une délibération éthique et comment les valeurs en présence orientent-elles les débats et décisions ?
  • qu'est-ce qu'une relecture éthique de situations de soins, quelles en sont les modalités et comment de telles relectures contribuent-elles à l'évaluation des pratiques en vue de les faire évoluer ?
  • quelques retours sur expérience de Comités d'éthique à partir de situations cliniques réelles apportées par l'intervenant et perspectives pour la réflexion dans l'exercice de la pratique quotidienne.

Temps 2 – 2ème partie : réfléchir à partir de situations cliniques

  • A partir de situations cliniques apportées par les participants, réflexions et débats sur les questions éthiques que soulèvent la pratique quotidienne des soins et mise en perspective avec la notion de bien-traitance afin de mettre en exergue ses différentes facettes et les manières diverses et personnelles de l'aborder.
  • Etayage psychopathologique éventuel en vue de mieux comprendre les causes de certains troubles du comportement ou manifestations perçues comme difficiles et réfléchir aux manières d'y réagir
  • Synthèse des deux journées et préparation de la dernière journée à distance sous forme de question :
    • que retenons-nous de ces deux journées de formation et en quoi ont-elles fait évoluer notre réflexion éthique au sein de notre pratique ?
    • quelles sont les questions que nous aimerions aborder lors de la troisième journée ?

Temps 3 – prolongements concrets

  • ce troisième temps débute par un partage des questions et réflexions qui ont surgi durant les temps précédents
  • elle se prolonge par une mise en discussion critique de ce qu'il convient de mettre en œuvre individuellement et collectivement pour augmenter et alimenter une culture de la réflexion éthique au sein des services et de l'établissement
  • Comment chacun se voit-il le relais de la formation auprès des personnes qu'il côtoie tout en tenant compte des limites de son propre investissement ?
  • Synthèse de ce troisième temps sous forme de question :
    • que retenons-nous de cette formation pour une démarche pérenne de réflexion éthique au cœur même de nos pratiques de soins ?

Méthode pédagogique

La méthode pédagogique conjugue des apports de connaissances à des aspects pratiques tirés, entre autres, de l'expérience de chacun et des interrogations exprimées.
Interactive, la pédagogie est basée sur les échanges entre le formateur et les personnes en formation et entre les membres du groupe eux-mêmes. Les expériences des uns sont ainsi réutilisées pour aider à la compréhension des autres membres.

Tout en respectant les objectifs de la formation, une grande souplesse préside au suivi des journées. Celle-ci est nécessaire pour être à l'écoute de chacun dans ses interrogations, ses craintes éventuelles ou ses difficultés. Des liens entre les concepts éclairants des expériences heureuses ou malheureuses permettent de mieux les appréhender et de comprendre ce qui a pu réussir ou mettre en difficulté. Des apports réglementaires et conceptuels seront apportés en lien avec les situations. L'échange et les reformulations permettront de s'assurer d'une compréhension commune.

La posture des formateurs du GEFERS est ancrée dans l'accompagnement du cheminement de chaque participant afin d'assurer la compréhension et l'intégration des apports de la formation. Sur le plan éthique, cette action de formation se déroule dans le souci du respect de chacun et de la tolérance aux situations présentées. La confidentialité et la non substitution à l'autre sont posées comme des règles incontournables.


Évaluation

Un premier temps d'évaluation individuel des acquis de la formation est prévu à l'issue de la session de formation sur support écrit. La grille servant de support peut être remise au Service de la formation de l'établissement.

Un second temps d'évaluation en présence d'un responsable des services concernés et du responsable de la formation continue de l'établissement est recommandé.

Ces deux temps de formation pourraient être suivis par une procédure menée par l'établissement et dont nous pouvons convenir, si cela est souhaité, les modalités en commun. L'expérience menée dans d'autres établissements est celle de réunir deux groupes environ six mois après la formation et en présence de responsables de l'établissement afin d'échanger sur les effets de la formation, les bénéfices observés et les difficultés rencontrées.

GEFERS Association poursuit le but de favoriser et de promouvoir la relation à l'humain et son questionnement éthique dans les pratiques de service et de soin. Elle vise à questionner les manières d'être, de faire et de dire des personnes ainsi que les dynamiques organisationnelles en vue d'analyser et d'évaluer leurs impacts sur la relation de service et de soin.
 

Pour ce faire, l'association :

  • favorise les échanges et rencontres entre ses adhérents par l'organisation de réunions et de séminaires de réflexion,
  • élabore et publie La Lettre du GEFERS,
  • organise une veille documentaire en vue de rassembler et de diffuser de l'information.