GEFERS :: catalogueformations
GEFERS

La relation à l'humain et son questionnement éthique

GEFERS formation

Nos formations

La compréhension des comportements perçus comme difficiles

Durée
3 à 5 jours
Public concerné
pour l'équipe pluridisciplinaireEquipe
pluridisciplinaire
    pour les enseignants et formateursEnseignants
et Formateurs
    pour les directeurs et les cadresDirecteurs
et cadres
    pour l'équipe médicaleEquipes
medical
   
Lieu
INTRA
dans votre établissement ou votre région 
Intervenants
Raymond Gueibe - Serge Philippon
Méthode pédagogique :
Apport de connaissances, débat, réflexion à partir des pratiques

Télécharger
Télécharger la fiche

Résumé de la formation

Certains patients et parfois leurs proches présentent des comportements perturbateurs et perçus comme difficiles. Le soignant confronté à ce type de situation a un rôle déterminant. Sa compréhension des besoins de la personne et de la situation influencera ses comportements et ses réponses. La relation à la personne perçue comme difficile requiert des connaissances ainsi que des clefs de lecture permettant d'écarter ou d'atténuer le risque de stigmatisation et les conflits ou maltraitance qui peuvent s'en suivre. Accueillir et soigner ces personnes impliquent donc que chaque professionnel puisse faire face aux aspects émotionnels et conflictuels de ces événements, en augmentant leur connaissance et leur adaptation dans ces situations d'accueil et en développant une approche soignante de qualité.


 

Objectifs de la formation

  • Enrichir et actualiser ses connaissances en sémiologie et en psychopathologie : conduites addictives, dépendance, mécanismes et effets.
  • Repérer l'anxiété et l'angoisse et leurs répercussions sur l'adaptation, les mécanismes de défense mis en jeu et leur sens.
  • Acquérir une vision globale du processus de développement de l'être humain.
  • Se situer face aux patients qui suscitent des sentiments tels que la peur, la frustration, l'agressivité, le rejet, l'impuissance dans la situation d'accueil.
  • Connaître le processus d'attachement, de séparation, de deuil et son impact sur les situations de crise, la prise en compte de la souffrance sous-jacente.
  • Utiliser ses capacités d'observation en particulier lors de l'accueil et initier une relation aidante.
  • Analyser ce qui se passe pour soi et l'autre et évaluer les ressources disponibles pour instaurer, maintenir et faire évoluer la relation.
  • Développer des moyens pour conserver motivation et énergie.
  • Partager les résonances personnelles devant les manifestations d'agressivité et de violence et les risques de maltraitance dans les soins quotidiens.
  • Gérer les besoins des membres de l'équipe et les sentiments dans le travail : structurer son temps, donner et recevoir de la reconnaissance, accepter le soutien.

Déroulement pédagogique:

La formation se déroule sous forme de séminaire où se conjuguent des apports magistraux, des réflexions et l'expression d'expériences personnelles ou d'équipes. Une large place est laissée au débat.

Elle comporte ainsi:

  • des apports de connaissances et l'actualisation de celles-ci : sémiologie et psychopathologie,
  • l'acquisition de savoir-faire et d'habiletés comme l'utilisation de ses capacités d'observation et d'écoute lors de l'accueil de la personne avec qui l'on éprouve de la difficulté,
  • la mise en perspective et l'évolution des qualités et capacités relationnelles en situation d'accueil et d'aide,
  • la réflexion sur les pratiques du quotidien et l'aide à la mise en mots et en partage des fruits de cette réflexion,
  • une relecture éthique de situations cliniques en vue de dégager des éléments de réflexion permettant de faire évoluer les pratiques de chacun et d'équipe.

Il est à noter qu'elle peut utilement contenir un apport sur l'actualisation des savoirs en psychiatrie si les personnes en formation sont désireuses de ce complément de formation. (voir « Actualisation des savoirs en psychiatrie »).


Méthode pédagogique

La méthode pédagogique conjugue des apports de connaissances à des aspects pratiques tirés, entre autres, de l'expérience de chacun et des interrogations exprimées.
Interactive, la pédagogie est basée sur les échanges entre le formateur et les personnes en formation et entre les membres du groupe eux-mêmes. Les expériences des uns sont ainsi réutilisées pour aider à la compréhension des autres membres.

Tout en respectant les objectifs de la formation, une grande souplesse préside au suivi des journées. Celle-ci est nécessaire pour être à l'écoute de chacun dans ses interrogations, ses craintes éventuelles ou ses difficultés. Des liens entre les concepts éclairants des expériences heureuses ou malheureuses permettent de mieux les appréhender et de comprendre ce qui a pu réussir ou mettre en difficulté. Des apports réglementaires et conceptuels seront apportés en lien avec les situations. L'échange et les reformulations permettront de s'assurer d'une compréhension commune.

La posture des formateurs du GEFERS est ancrée dans l'accompagnement du cheminement de chaque participant afin d'assurer la compréhension et l'intégration des apports de la formation. Sur le plan éthique, cette action de formation se déroule dans le souci du respect de chacun et de la tolérance aux situations présentées. La confidentialité et la non substitution à l'autre sont posées comme des règles incontournables.


Évaluation

Un premier temps d'évaluation individuel des acquis de la formation est prévu à l'issue de la session de formation sur support écrit. La grille servant de support peut être remise au Service de la formation de l'établissement.

Un second temps d'évaluation en présence d'un responsable des services concernés et du responsable de la formation continue de l'établissement est recommandé.

Ces deux temps de formation pourraient être suivis par une procédure menée par l'établissement et dont nous pouvons convenir, si cela est souhaité, les modalités en commun. L'expérience menée dans d'autres établissements est celle de réunir deux groupes environ six mois après la formation et en présence de responsables de l'établissement afin d'échanger sur les effets de la formation, les bénéfices observés et les difficultés rencontrées.

GEFERS Association poursuit le but de favoriser et de promouvoir la relation à l'humain et son questionnement éthique dans les pratiques de service et de soin. Elle vise à questionner les manières d'être, de faire et de dire des personnes ainsi que les dynamiques organisationnelles en vue d'analyser et d'évaluer leurs impacts sur la relation de service et de soin.
 

Pour ce faire, l'association :

  • favorise les échanges et rencontres entre ses adhérents par l'organisation de réunions et de séminaires de réflexion,
  • élabore et publie La Lettre du GEFERS,
  • organise une veille documentaire en vue de rassembler et de diffuser de l'information.